Le Bad’Huit, 62280 SAINT MARTIN BOULOGNE
Tél : 03 21 914 914

Faut-il assurer son drone ?

Posté le : 22/04/2018

Avant de faire voler un drone, il est nécessaire de vérifier si l’aéromodélisme est couvert par la garantie responsabilité civile de votre contrat multirisques habitation.
Cette garantie couvre les dommages qui pourraient être occasionnés, par exemple en cas de chute du drone sur des biens ou des personnes.
Si l’aéromodélisme fait partie des exclusions de la garantie responsabilité civile de votre contrat d’assurance multirisques habitation ou ne couvre pas votre catégorie de drone, votre assureur peut adapter la garantie responsabilité civile de votre contrat ou vous proposer un contrat spécifique pour le télépilotage de votre drone.
Comment seront couvertes les personnes auxquelles vous allez confier le télépilotage de votre drone ?
Pour savoir à qui vous pouvez confier le télépilotage de votre drone, vous devez vérifier les dispositions de votre contrat d’assurance multirisques habitation.
Généralement, la garantie responsabilité civile vie privée du contrat d’assurance multirisques habitation couvre le souscripteur du contrat, ainsi que toute personne résidant en permanence à son domicile et ayant la qualité d’assuré. Si la personne à qui vous souhaitez confier votre drone n’est pas garantie par votre contrat d’assurance multirisques habitation, cette dernière devra être assurée en responsabilité civile de son côté.
Que se passe-t-il si un drone en vol cause des dommages et que le télépilote n’est pas assuré ? Sans assurance de responsabilité civile, le télépilote du drone, responsable d’un accident qui provoque des dommages matériels ou blesse des personnes, doit dédommager lui-même la ou les victimes.